PLUGUFFAN - QUIMPER -

PAYS BIGOUDEN - PAYS FOUESNANTAIS

DISPONIBLE 24/24 ET 7/7

Lorsque l’on perd un proche, de nombreuses démarches sont à entreprendre, parfois dans un délai très court.

À cela s’ajoute un certain nombre de décisions à prendre, décisions importantes mais souvent douloureuses.

Afin de limiter l’angoisse administrative liée à un décès, votre Pompes funèbres de l’Odet vous accompagne dans les formalités les plus urgentes, à régler au moment du décès et en vue des funérailles.

Le lieu de repos est le lieu où va reposer le corps en attendant la cérémonie.
C’est là que les proches pourront venir se recueillir auprès du défunt et le veiller s’ils le souhaitent. Il existe différents types de lieux de repos.

 

le domicile
Le défunt peut reposer à son domicile ou au domicile d’un proche. Il peut être placé dans un lit ou dans le cercueil ouvert.  Pour des raisons d’hygiène, les soins de conservation sont très fortement recommandés dans ce cas.

 

La chambre funéraire ou funérarium, est un établissement destiné à accueillir les défunts. Elle est gérée par une entreprise de pompes funèbres mais reste accessible à tous (Service public géré par un privé).

Pour répondre aux souhaits des familles, vous avez accès aux chambres funéraires de Quimper, Plogastel Saint Germain, Pont-L'Abbé et Pleuven.

Elle propose aux familles de louer un salon privatisé dans lequel sera présenté le défunt. Selon les chambres funéraires, celui-ci sera présenté dans un lit ou dans le cercueil ouvert. Là encore, les soins de conservation sont fortement recommandés. Les chambres funéraires peuvent aussi proposer de conserver le défunt dans une case réfrigérée. Cette option est moins onéreuse mais le défunt ne peut pas être veillé.

 

La chambre mortuaire est un espace hospitalier qui accueille les défunts. Elle n’est accessible que lors d’un décès à l’hôpital. Elle est gratuite les trois premiers jours suivant le décès.
La chambre mortuaire propose de conserver le défunt dans une case réfrigérée et de le présenter, sur demande, dans un salon. A la différence de la chambre funéraire, ce salon n’est pas personnalisable et le défunt n’est pas présenté en permanence. La famille peut s’y recueillir mais ne peut pas y veiller le défunt.

 

Les soins de conservation, ou thanatopraxie, permettent de retarder et ralentir le processus d’altération du corps qui commence après le décès et de lui donner un aspect plus naturel. Cette opération technique est réalisée par un professionnel spécialisé, le thanatopracteur. Elle comprend aussi la toilette et l’habillage du défunt ainsi qu’un maquillage léger lorsqu’il est souhaité. La bouche et les yeux sont maintenus fermés.

Hormis dans des cas de rapatriement dans certains pays étrangers, les soins de conservation ne sont jamais obligatoires. Cependant, ils peuvent dans certains cas être très vivement recommandés pour des questions d’hygiène ou de présentation, notamment lors d’exposition permanente au domicile ou en chambre funéraire ou en cas de forte chaleur.

À la différence du soin de conservation, qui est un soin complet interne, la toilette mortuaire ne consiste qu’en une toilette superficielle et en l’habillage du défunt.

elit. venenatis quis, efficitur. elit. lectus venenatis, odio porta. quis Lorem